Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 23:02

Voila une petite aventure qu'il faudra raconter lorsque l'on essaiera de vous culpabiliser parce que vous oubliez de jeter vos détritus dans les poubelles de la bonne couleur !

Je devais défendre d'un de mes clients devant la Chambre Correctionnelle de Cour d'Appel, distante d'une cinquantaine de kilomètres du Cabinet.

Quelques jours avant la date de l'audience mon client est hospitalisé, et la nature de l'infraction et le quantum de la peine encourue interdisant que je le représente en son absence, je m’empressais de formaliser une demande de renvoi auprès du président de la juridiction, avec copie au Procureur Général ainsi qu'a mon contradicteur, avocat de la victime.

Le jour de l'audience, scandale épouvantable.

Le procureur général se lève alors du trône où le hasard et les vicicitudes de la décoration des sites judiciaires au 19eme siècle l'ont -abusivement-placé, et refuse le renvoi pour la raison péremptoire et incontournable que je ne suis pas personnellement présent pour demander moi même ce renvoi !

Par chance un confrère sur place pris ma défense et après avoir rappelé 1) que ma présence n'était requise par aucun texte de Loi et 2) que j'avais régulièrement prévenu qui de droit de la demande de renvoi, il fallait que cette affaire le fut.

De fait elle l'a été...

Ce que l'on peut retenir de cet événement est qu'en 2011 un haut serviteur de l'état estime juste de tenter d'obliger un avocat à faire plus d'une centaine de kilomètres juste pour demander un report acquis d'avance... alors je pose la question à ce docte personnage enfoui dans des dorures et des velours fort peu républicains : Et mon empreinte Carbonne pour aller demander ce foutu  renvoi c'est du poulet ? !!  

ON REVE !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

hafiza 20/05/2011 00:16



puisque mon précédent commentaire est passé à la trappe, je le réitère ce soir( enfin seulement dans les grandes lignes puisque je ne pense pas me souvenir de tout ^^) je cite donc mes propos
d'hier tenue si l'on puis dire dans un manque d'inspiration total ou de fatigue extrême xD


"Procureur général ou comment faire son intéressant. A quoi cela servait-il qu'il exigé impérieusement de vous voir? la question se pose là. A moins qu'il est décidé sur une impulsion subite
qu'il voulait prendre le café avec vous durant l'instance pour mieux faire connaissance! ce qui parait peu probable... Certains devrait arrêter d'exagérer des situations somme toute banales et
tenter de faire leur travail plutôt que de porter attention sur de menu détails --'"