Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 21:34

Notre Barreau vient de remporter un suberbe combat : nous avons apres des années de négociation acharnée, réussi à obtenir que chaque avocat possede ... devinez quoi ...

.... la clef permettant d'accès au Tribunal de Grande Instance !!!

Retour en arriere

Le Palais de Justice comporte de toute eternité trois entrées, à l'ouest, au nord et au sud du batiment . Au fil des ans, un Chef de Juridiction épris de sécuritarisme à condamné progressivement toutes les entrées jusqu' a ne conserver que l'entrée à l'ouestbardée du portique de sécurité et les vigiles dont j'ai parlé voici quelques mois ...

Les Magistrats, les personnels du greffe .... et jusqu'aux femmes de ménage .... avaient en outre une clef leur permettant d'entrer par les autres portes, où de sortir comodément à l'issue d'audiences tardives.

Oui tout le monde avait une clef .... tout le monde sauf les avocats, gens de sac et de corde s'il en est, foutue engence dont il convient de se méfier !!!

Et bien voila c'est fait, nous avons la clef comme les autres ! .... euhhh .... j'oubliais ... il a fallu tout de meme signer un "contrat de mise a disposition" de la clef de trois pages nous rappelant l'immense honneur que l'on nous fait en nous accordant le sésame, et payer une caution de 50 € !!!!

Bref parlons clair : nous en sommes réduits à chialer pour avoir la clef de notre lieu de travail !!!

Vraiment notre malheureuse profession dénaturée et decrédibilisée à les combats qu'elle mérite ...


Partager cet article

Repost0

commentaires

votre stagiaire 16/04/2011 12:18



Après la lutte acharnée que vous avez si bien décrite pour obtenir le fameux sésame, on pourrait s'attendre sans nul doute que
l'avocat en question en prendrait le plus grand soin et y veillerait comme à la prunelle de ces yeux ^^ mais détrompez-vous, il n'en est rien ...


 Une anecdote assez croustillante qu'il faudrait pensez à ajouter à cet article:


"Je connais un avocat fort admirable dans son travail (il faut bien un peu de flatterie dans ce commentaire, après
tout vous faite mon évaluation ^^) qui a une petit fille, celui-ci ne se doutant pas de ce qui allait arriver, à sûrement du laisser traîner ses clés, et aujourd'hui plus de
clés…


Elles ont décidé par un hasard fort regrettable de partir à la découverte des canalisations de la ville. Par
conséquent, notre dévoué à la malheureuse obligation d'utiliser l'entrée/sortie qu'il répugnait tant à passer"


Morale de l'histoire : on est jamais sûr de garder ses
privilèges ^^


 



henriette guy 23/05/2008 08:24

Effectivement ...ce pourrait être un gag...décidement la comportement des magistrats envers les avocats est, hélas, toujours aussi quelque peu épidermique.. mais bon cela montre encore, malgré les apparences l'importance qui vous est accordée puisque vous bénéficiez d'autant de préoccupation !!