Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 11:26

L’affaire du « Petit Enis » relance le thème bien connu de la pédophilie, avec une intensité d’autant plus grande que l’actualité du mois d’aout est traditionnellement plus que calme. 

Sachons donc comment la presse apporte sa magnifique contribution au débat. 

Un homme de 43 ans vient d’être interpellé en compagnie d’une enfant de 12 ans auquel il a fait subir quelques attouchements. Loin de moi d’idée de cautionner, mais admettons qu’il s’agit là du niveau zéro de la délinquance sexuelle et que ces tristes dossiers vivent leur vie dans l’indifférence des médias. 

Or, j’ai reçu plusieurs appels téléphoniques de la presse écrite et audiovisuelle sur cette affaire oh combien importante, les journalistes précisant que compte tenu de « l’affaire du Petit Enis », l’info méritait d’être médiatisée ! 

Voila comment la population à l’impression que nous vivons cernés par une innombrable population pédophile, évidemment récidiviste … 

J’imagine que les journalistes doivent chantonner devant les si rentables « unes » racoleuses « pédophile pédophile tu es mon ami …. » 

A gerber.

Partager cet article

Repost0

commentaires

sonja 16/06/2009 19:18

Les médias aiment à gonfler plus qu'il ne faut, bien des affaires. Ils sont friands de sensationnnel avant tout. L'étique, ils ne connaissent pas. L'essentiel est de se vendre. De bien se vendre si possible. Il est des affaires qui sont détournées de justice parce qu'on mélange pas mal les oeufs. Difficile de s'y retrouver, même pour la justice. Rester objectifs, voilà qui n'est pas évident. Il faut être un sacré équilibriste pour ne pas perdre de vue l'importance de l'affaire à traiter.Média... et médium, il n'y a qu'un pas. Ils nous prédisent bien des choses au nom de la liberté d'informer. Les voyantes aussi...