Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 15:26
Encore une fois, et à l'occasion de ce qui est déja devenu "l'affaire Enis", ce garçon de 5 ans qui a été enlevé et abusé la semaine dernière à Roubaix par un multirécidiviste, Francis Evrard, 61 ans, sorti de prison le 2 juillet dernier, notre ministre de la justice Rachida Dati, ministre de la Justice  a annoncé un durcissement des peines pour les délinquants sexuels en récidive en indiquant «Quand il y a récidive, cela veut dire que la sanction a été un échec».
Comme d'habitude, et toujours dans le feu de l'actualité, et la démagogie que cela implique, l'on ressasse la vielle chanson de la prison, unique solution à la délinquance ...

Or, cela fait bien longtemps que les professionnels savent que la sanction est TOUJOURS un echec !

Echec de la socialisation pour les primo delinquants, et echec de la reinsertion pour les récidivistes... La prison est la pour sanctionner, mais aussi pour soigner et guerir ....

J'ai eu régulierement à defendre des delinquants sexuels qui ont passé des décennies en prison sans aucune reelle prise en charge psychologique ... ce qui n'empeche pas les bonnes gens de pousser des cris d'horreur lorsqu'ils récidivent  alorsd que le Ministere de la Justice n'a jamais mis en oeuvre les moyens d'appliqur l'excellent Loi dite "GUIGOU " de .... 1998 (!!) instaurant un suivi socio judiciaire dans les affaires de moeurs ...

Cela fait tout de même près de deux siecles que les criminologues nous ont démontré que la peur du gendarme et de la sanction n'a jamais empeche PERSONNE de passer a l'acte ... Madame DATI devrait (re?)lire Etienne DE GREEF.....
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires