Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 12:01

La touffeur estivale faisant son œuvre, la matière première journalistique vient à manquer, mais dans le journalisme on ne tire pas à la courte paille pour savoir qui sera mangé alors il faut trouver quelque chose et justement, la bêtise n’ayant aucune limite, voilà que le Maire de Cannes a fourni le sujet d’une de ces polémiques franco-françaises qui laissent les vrais démocraties éberluées : l’interdiction du burkini sur les plages !

Passons sur « l’improprissime » référence au vêtement le plus sexy jamais crée pour une femme, le bikini, pour qualifier ce curieux et inesthétique préservatif en général noir qui recouvre l’intégralité du corps des naïades musulmanes ; le premier magistrat de Cannes n’en veut pas sur les plages et prend donc un arrêté aux termes duquel : « l’accès à la baignade est interdit, du 1er juillet au 31 août, à toute personne ne disposant pas d’une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et du principe de laïcité, et respectant les règles d’hygiène et de sécurité adaptées au domaine public maritime ».

Le Collectif contre l’islamophobie en France, la Ligue des Droits de l’Homme et trois particuliers ont saisi en Référé le Tribunal Administratif qui vient de rendre le 13 Aout une Ordonnance rejetant la demande en suspension de cet Arrêté au motif principal de l’absence d’urgence – condition sine qua non exigée en la matière - en ajoutant : « Dans le contexte d’état d’urgence et des récents attentats islamistes survenus notamment à Nice il y a un mois, le port d’une tenue vestimentaire distinctive, autre que celle d’une tenue habituelle de bain, peut en effet être interprétée comme n’étant pas, dans ce contexte, qu’un simple signe de religiosité »

Passons sur les quolibets de la presse internationale totalement sidérée par le ridicule de cette polémique dont seul notre pays gavé de laïcité jusqu’à l’écœurement peut accoucher. « Les autorités devront distinguer les nageurs en burkini et ceux en combinaison de plongée », écrit la BBC.

Attention aussi à toutes ces stars qui se baladent à Cannes vêtues n’importe comment, provoquant des attroupements néfastes à la paix publique.

Appréciez aussi l’expression « tenue habituelle de bain » …. Et se baigner à poil ou topless, c’est plus laïque ? !

Passons enfin sur les hourras de mauvais aloi des tenants d’une France éternelle blanche et catholique –mais était-elle laïque ?! –qui se délectent de l’épisode.

Reste l’essentiel : Nous sommes un pays multiculturel – et multicultuel – depuis plus de trente ans, nous sommes aujourd’hui ravagés par une guerre civile qui oppose des Français entre eux dans le cadre de dramatiques et effrayants attentats, et personne ne semble comprendre que sous le couvert des grands mots et de cette fameuse laïcité au nom de qui l’on dit tout et surtout n’importe quoi, nous restons juste un petit pays raciste qui ne supporte sur son sol que celui qui acceptera l’idée selon laquelle être Français, c’est obligatoirement se coltiner tout le pack : la moustache, la baguette, le kil de rouge et toutim, et pas de burkini surtout ,Non de Dieu – oups ça c’est pas laïque !

Comme si les pollacks, les ritals, les chinetoques, et les autres l’avaient le pack, eux !!

Être Français de souche, c’est avoir toujours baigné dans une façon d’être, de penser, de rire, d’aimer, d’écouter de la musique, de prier et même de se baigner, qui ne peut pas s’apprendre et aucun médicament ou opération de chirurgie ne peut y remédier, et d’ailleurs cela n’aurait aucun sens.

Mais un Français, braves gens, qu’on en soit ravi ou qu’on le déplore, ce n’est pas que cela, c’est aussi quelqu’un devenu français par l’effet de sa naissance ou de sa volonté, et qui porte en lui une façon d’être, de penser, de rire, d’aimer, d’écouter de la musique, de prier et bien sûr de se baigner très différente de celle du « français de souche » et de cela, manifestement, on n’en veut pas.

On veut qu’il s’enfonce le pack franchouillard et laïque dans la tête, faut que ça passe ou que ça casse. Et oui, au bout d’un moment ça casse, et on continue quand même.

Le pire est que tout cela est recouvert du vernis de la laïcité brandie comme un dogme intouchable, toutes ces Lois frileuses et intolérantes règlementant les couvres chefs et tenues féminines, expliquées et justifiées de ce seul mot par notre Premier Ministre tel Jacquouille La Fripouille dans le dernier opus des « Visiteurs » beuglant « Hourrah c’est plus laïque « !

Françoise GIROUD a écrit : « La femme sera vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignera une femme ». Aujourd’hui l’on pourrait dire : La France sera un pays respectueux de tous ses enfants lorsqu’un arabe en djellaba sera accepté à un poste important.

Parmi les députés qui ont voté la Loi de séparation des Églises et de l’État, certains extrémistes laïcards se sont sérieusement posé la question de savoir s’il fallait interdire aux curés de porter une soutane. Le rapporteur de la Loi, Aristide Bruant avait alors rappelé que cette Loi était une Loi de liberté et qu’il ne fallait pas commencer par obliger les gens à changer de costume….

Un siècle après nous n’avons pas beaucoup évolué dans notre façon de penser et au moment où tout est à feu et à sang, au nom de la Laïcité qui ne l’a jamais exigé, nous sommes en train de faire semblant de nous effrayer de la tenue des baigneuses !

Partager cet article

Repost0

commentaires